Des robots pour aider les personnes âgées ? Encore des réticences…

23 mai 2019
yvette
articles les plus récents
  • 29 avril 2019
    Quand un atelier maquillage crée du lien entre personnes âgées et jeunes
    Lire l'actualité
  • 24 avril 2019
    Quand la soupe de Paul Bocuse finance nos actions auprès des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 24 avril 2019
    « Regarde-moi, j’existe » : le cri des personnes âgées dans le Gard
    Lire l'actualité
Voir tout

Un robot pour assister une personne âgée au quotidien ? Que cela soit à domicile ou en Ehpad, ces machines pourraient être de plus en plus nombreuses prochainement. Les Petits Frères des Pauvres, qui ont interrogé leur communauté, révèlent une certaine méfiance de la part des sondés.

Un robot qui vérifie la prise de médicaments, détecte les mouvements anormaux, fait faire de la gymnastique ou propose des exercices pour travailler la mémoire des personnes âgées ? Ce n’est désormais plus une fiction mais bien la réalité dans quelques Ehpad ou services hospitaliers de gériatrie en France. Plusieurs sociétés se sont lancées dans la fabrication de ces robots, toujours plus innovants, qui sont censés apporter une aide au quotidien ou une compagnie comme ces robots en forme de chien ou d’otarie.

Une opposition marquée aux robots

Mais pour nombre d’entre vous, questionnés par les Petits Frères des Pauvres sur Facebook et Twitter, ces robots suscitent de la crainte. Vous êtes 72 % parmi les 241 votants sur Facebook et 47 % sur 30 votants via le sondage Twitter à vous déclarer « contre ». Pour vous, si ces robots peuvent constituer une aide pour le personnel soignant débordé, ils ne peuvent pas se substituer à l’humain.

Sur Facebook, Marie R. résume : « Oui dans le cas où ils assistent le personnel humain mais ne le remplacent pas » tandis que Philo K. s’exclame « Où va-t-on ? Pour déshumaniser, rien de tel qu'un robot. Horreur ! ».

Dans la même catégorie